dévellopement personnel, healthyfood, recettes, santé

Manger sain, par ou commencer?

Hello 🙂

Je vous retrouves aujourd’hui avec un article « guide pratique » dans lequel je vais tenter de vous donner les bases pour prendre de nouvelles habitudes alimentaires qui vous soient bénéfiques!!

Notre alimentation à un fort impact sur notre santé, ça nous le savons déjà, pourtant quand l’on commence à se renseigner parce que l’on souhaites prendre soin de soi notamment par le biais de l’alimentation, on peut vite se retrouver perdue au milieu  la masse d’informations différentes que l’on pourras trouver. En effet l’alimentation est devenue un sujet tellement « en vogue » qu’il déchaîne les passions, les théories et les recettes miracles….. Et je ne parles pas des régimes ou même des rééquilibrages alimentaires qui ne sont finalement que des régimes déguisées sous un nom plus accrocheur.

Ici je veux vous parler d’alimentation SAINE, et ce que j’entends par la c’est une alimentation qui vous nourrit dans toutes les dimensions de votre être, physique, mentale, spirituelle. Vous êtes ce que vous mangez, alors non vous n’êtes pas une carotte si vous mangez une carotte mais ce que je veux vous dire c’est que vos choix ne sont jamais anodins et vos choix alimentaires encore moins, car votre nourriture c’est votre carburant et comme il ne vous viendrait pas à l’idée de mettre de l’essence dans un diesel essayons de ne pas le faire avec notre corps….

Si vous êtes novice en terme d’alimentation santé (ce qui est peut être aussi bien, je m’expliques….)En effet quand on commence à s’intéresser à l’alimentation, à la santé, on se trouve à lire des tas d’articles, à visionner des vidéos, à lire des livres, à suivre des théories, des contres théories, BREF tout ça pour finir à se retrouver complètement perdus au beau milieu d’informations aussi pertinentes que contradictoires et avec des témoignages qui le sont tous autant…..

Alors qui croire? quelle est la vérité? les théories vont bon train et les études qui prouvent celle d’un tel ou un tel également…. Par exemples:

-Sommes nous omnivores ou vegan?

-Le gluten est il vraiment nocif?

-Et le lait? Celui de brebis c’est mieux non?

-L’alimentation crue m’a sauvée! Le cru à détruit mes intestins, j’ai perdu mes cheveux et mes dents ont finies toutes cariées!!

-Le high carb low fat (alimentation riche en glucide et pauvre en graisse) ou hight fat low carb?

-Le fasting pour perdre du poids? Relancer le métabolisme?

-Et le jeune? les monodietes, les cures de jus?

Bref vous l’aurez compris vous trouverez un tas de livres et d’études qui peuvent faire dire absolument tout et son contraire et je parles en connaissance de cause je ne saurais vous dire combien d’heures j’ai passé à décortiquer toutes ces théories à passer de l’une à l’autre pour finir par ne plus savoir quoi manger…. Alors je ne regrettes pas tout ce temps passé car il était nécessaire (je fais partit de ces gens qui ont besoin de maîtriser un sujet à fond et à tout mettre en doute pour se faire une opinion…. Pas toujours simple 😉 ) pour que j’arrive aujourd’hui à un autre regard, un regard beaucoup plus global, adaptable et évolutif.

Bref ce que je veux vous dire c’est que l’enseignement le plus important à mon sens , c’est d’apprendre à vous écouter et à vous faire confiance.… car personne mieux que vous même ne pourras vous dire ce qui est bon pour vous ou pas. en effet ce qui est vrai pour Mr Dupond ne le sera peut être pas pour Mme Martin, (ouais je les ais cherchés loin ceux la ;)) car nous sommes tous DIFFERENDS !! Et c’est pour cela qu’il existe autant de théories sur l’alimentation idéale!! Et il n’y a que vous même ou une personne formé sur ces problématiques, sur l’étude de votre terrain qui saura vous aiguiller car trouver ce qui vous conviens peut s’avérer être un parcours long et difficile!

Le deuxième point important que je souhaites aborder, c’est celui qui touche à la notion de poids…. Car elle reviens souvent quand on s’intéresse à l’alimentation saine. Ayant moi même connu de nombreuses phases de restriction calorique, de volonté de perdre du poids, voir de troubles du comportement alimentaires j’ai également cherché en vain la méthode pour contrôler ce qui ne l’est pas….ou tout du moins à long terme. En effet, l’erreur c’est de penser que l’on peut résoudre un déséquilibre en en créant un autre. Votre corps sait parfaitement s’équilibrer tout seul, à condition qu’on le laisse faire et qu’il n’ait pas d’autres soucis plus importants à régler voir à compenser –> entrainant une prise de poids…..  La restriction (et même déguisé sous un rééquilibrage alimentaire)  fonctionne à court terme voir moyen terme tout comme un médicament va soulager un symptôme…. Cela peut marcher pendant un moment parfois, cependant si la cause du déséquilibre n’est pas traité, il ressortira un jour ou l’autre. C’est la même chose quand on parles de perte de poids. Si vous avez pris du poids, il y a une raison, alors vous me répondrez peut être que la raison c’est l’augmentation des votre ration alimentaire, des grignotages, est….oui mais ma question sera alors pourquoi avez vous eu ce besoin de manger plus, de grignoter? si vous ne travaillez pas sur ces causes profondes vous ne réglerez pas le problèmes, vous allez gagner par la force, momentanément mais CELA NE FONCTIONNE PAS À LONG TERME!! Vous obtiendrez un poids sain grâce à un rapport sain à l’alimentation, et c’est ce que nous allons voir ci dessous .

***MES CONSEILS****

  • Consommer des vrais aliments:

Le premier point qui me semble important c’est de consommer des VRAIS aliments, quand je dit vrai c’est des aliments provenant d’une agriculture BIOLOGIQUE (et ainsi exempts de pesticides, antibiotiques, engrais, hormones de croissance ….), respectueuse de l’environnement et de soi même, en plus de tout ce qu’ils apportent comme éléments toxiques, ils appauvrissent également la quantité de micro-nutriment qu’ils contiennent.

  • Consommer des fruits et légumes de SAISON

les tomates de décembre qui poussent sous serre n’apporteront jamais les vitamines et minéraux contenues dans des tomates qui ont poussées en plein mois de juillet dans le jardin!! La nature est bien faite, elle nous offre ce qui est bon pour nous alors apprenons à aimer et à cuisiner ce qu’elle nous donne saison après saison au lieu de lui demander de nous donner ce que l’on souhaite sans se soucier des conséquences….

  • Consommer LOCAL

Si vous choisissez des fruits et légumes de saison, le local devient assez facile, AMAP, ruche qui dit oui, marché, magasins bio…..Le local est de plus en mis en avant. Consommer local vous permet généralement d’avoir des fruits et légumes d’une fraîcheur sans pareille, et de rencontrer les producteurs et ainsi de pouvoir les questionner sur leur mode de productions, leur histoire, bref de prendre conscience de ce qu’il y a derrière cette courgette ou cette tomate….

*EN RESUME, MANGER MOINS MAIS DE MEILLEURE QUALITE*

  • Cuisiner des aliment BRUTS (le moins transformé possible)

Pour cela on achète des fruits et légumes, des céréales brutes, des légumineuse, des oléagineux ou purée d’oléagineux et quand vous utilisez des aliment transformés utiliser ceux qui ont la liste d’ingrédients la plus courte possible.

Je vous ferais une vidéo ou un article prochainement sur

—> la composition du placard de base d’une alimentation saine ainsi que la même chose pour le frigo, mais en gros les produits de base transformés que j’utilise, c’est des légumineuses en conserve déjà cuite, des sauces tomates, du pain des fleurs, du chocolat à 70% de cacao mini… #addiction , de la compote sans sucre ajouté. éviter les boites de gâteaux si vous avez tendance à vous jeter dessus s’il y en a dans le placard! Et en cas de faim manger une compote ou un fruit et des amandes par exemples….

—>Coté frigo on retrouve le tofu, les yaourts végétaux (attention aux compositions certain sont très riches en sucre…), tempeh (soja fermenté), seitan (attention si vous êtes intolérant au gluten), bref principalement les sources de protéines… Si vous consommez des protéines animales on retrouvera les oeufs, poisson et viande, de la même manière privilégiez les bio, de bonne qualité pour éviter les pesticides, antibiotiques, ainsi que de manger un animal qui à lui même eu une alimentation inadapté….

**Si vous consommez des laitages, privilégier les sous forme de yaourt ou de fromages de chèvre ou de brebis, plus digestes, et consommer les dans leur version non pasteurisée (sauf si vous êtes enceinte ;))pour bénéficier de leurs bonnes bactéries que vous retrouverez également en espion végétale d’ailleurs… c’est la fermentation qui les crées….

  • Manger des aliments COMPLETS

Eviter les céréales raffinées, la farine blanche, les pâtes blanches, le sucre blanc, le pain blanc pour citer les principaux….. Consommez des aliments complets et BIO car les pesticides se concentres dans l’enveloppe des céréales qui est conservé dans les aliments complets…. Si vos intestins sont sensibles, privilégiez les en version semi complet car une trop grande présence d fibre peut être irritante a terme.

  • Consommer des bons ACIDES GRAS

Essentiels au bon fonctionnement de notre corps, tout particulièrement les omégas 3 (ALA, EPA, DHA)
Indispensables pour notre système nerveux, immunitaire, digestif et hormonal, ils ont la caractéristique d’être anti inflammatoire contrairement aux oméga 6 qui sont pro inflammatoire. Les oméga-6 devraient représenter 3 à 5 % des apports énergétiques, et les oméga-3, 1,4 à 1,8 %. Ainsi, le rapport oméga-6 sur oméga-3 devrait-il idéalement se situer entre 2 et 3. On les retrouves dans l’huile de lin, capeline, noix et chanvre, les fruits a coques, les poissons gras notamment…

  • LE CAS DU …

GLUTEN ET PRODUITS LAITIERS

Souvent accusés des pires maux, ils sont effectivement une cause d’inflammation de la paroi intestinale et de ses villosités chez certains individus plus sensibles… Ce qui altère Notre alimentation hyper transformé et nos habitudes de vie (stress entre autre) nous rends également de plus en plus fragiles et le blé et le lait d’aujourd’hui n’est plus vraiment le même que celui que consommait nos grand parents.

Ainsi vous pouvez tenter de les éviter pendant deux semaines environ et ainsi voir si cela change quelque chose pour vous (souvent problématiques ORL, allergie, intestinales) si cela ne change rien alors vous pouvez continuer d’en consommer en prenant soin de bien choisir leur provenance (bio, au lait cru ou céréales complètes, pain bio au levain….)

PRODUITS SUCRANTS 

bannissez le sucre blanc et remplacer le par du sucre de canne bio au minimum, le sucre intégral (rapadura) étant beaucoup plus intéressant car pas composé de calories vides! En effet il contient encore ses minéraux et il à un petit goût que je trouve très intéressant dans les gâteaux ….Sinon il y a encore la mélasse qui est également très riche en minéraux, le sucre de coco qui possèdes un indice glycémique faible, le sirop d’érable ou de coco (parfait sur une pile de pancakes ;))

***C’est ce que j’aime quand on s’intéresse à la cuisine saine, c’est qu’on élimine un aliment sans intérêt de notre alimentation pour en découvrir plusieurs bien plus intéressants!! La cuisine saine est tout sauf ennuyeuse!!***

Pour terminer j’ajouterais deux clés qui me semblent primordiales dans l’apprentissage d’un rapport sain à son alimentation:

  • ÉCOUTER SON RESSENTI, SA FAIM : C’est la base, que l’on vienne des régimes à répétition , des TCA, des compulsions, etc…. On est généralement complètement coupé de ses ressentis et bien souvent on ne sait même plus distinguer la vraie faim…. Soit on à toujours l’impression d’avoir faim, soit on à réellement toujours faim car on est sous alimenté, ou bien on ne ressent même plus la faim car on à si bien appris à son corps à le faire qu’il le reproduis (parce que c’est devenu pour lui un système de protection que cet ultra contrôle) . Alors peut importe d’où vous venez faites le test d’écouter votre faim, soyez convaincu que même si vous êtes complètement perdus, aujourd’hui vous accepter de faire confiance à votre corps et vous lui faites confiance pour retrouver l’équilibre . Oubliez les rythmes dit « normaux », mangez quand vous ressentez vraiment la faim, si votre corps vous demande à manger, mangez et même s’il est 15h, à l’inverse si vous ne ressentez pas une vrai faim le matin, ne mangez pas. Pour les quantités vous vous adapterez petit à petit…. A la longue, une fois vous aurez trop mangé, vous mangerez un peu moins la fois suivante ou à l’inverse vous aurez pas assez mangé et augmenterez un peu votre portion la prochaine fois….
  • LE CORPS AIME LA RÉGULARITE : Après avoir retrouvé le lien avec votre ressenti, essayez de retrouver un rythme petit à petit, votre corps va naturellement le faire mais il faudra peut être l’y aider après avoir repris contact avec vos sensations de faim.  Encore une fois trouver VOTRE rythme…. pas celui que la norme impose….!!!

POUR CONCLURE ….

On y est!!!! Gardez ces principes en tête et adaptez les à votre mode de vie, ces conseils sont là pour votre quotidien, c’est ce vers quoi l’on cherches à tendre pour être en bonne santé, pour atteindre l’équilibre mais n’oubliez pas que votre alimentation n’est qu’une partie de vous, n’en faites pas un dogme ou une obsession…. C’est bien de savoir ce que l’on mange, de faire les meilleurs choix possibles pour soi, pour les autres, pour les planètes car tout cela est lié….. Mais si vous allez au resto , si vous êtes invités adaptez vous 😉 La vie est belle, la nourriture est votre alliée pour être en bonne santé et profiter de la vie…. N’en faites pas votre ennemie💛

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply